Blackjack : les origines du valet noir

joueur jeu de carte argent

Tous les jeux de casino ont une histoire assez particulière, mais celle du blackjack est l’une des plus palpitantes ! Les plus grands joueurs modernes connaissent tout de ce célèbre jeu qui a changé plusieurs fois de nom et de règles pour devenir un des meilleurs jeux de casino actuels. Si vous aussi, vous voulez jouer dans la cour des grands, voici un rappel des grandes étapes de son histoire.

L’ancêtre du blackjack, le Treintuno, ressemble peu au blackjack d’aujourd’hui

Un voile de mystère entoure le blackjack, et les circonstances de sa naissance restent floues. Cependant, nous avons quelques pistes pour savoir comment ce jeu est né. La légende raconte que ce jeu sous sa forme la plus primitive serait né en Italie autour du XIIIe ou XIVe siècle. Étrangement, ce sont des membres du clergé qui en parlent dans leurs manuscrits. Difficile d’imaginer aujourd’hui des religieux s’adonnant au blackjack !

A l’époque, le jeu portait le nom de « Treintuno », qu’on peut traduire par « trente-et-un ». Le nom indiquait le nombre de points à gagner en premier lors d’une partie. Les règles du jeu étaient bien entendu très différentes !

L’époque de la Renaissance a transformé le 31 en 21, pourquoi ?

Certaines périodes de l’Histoire ont été marquées par des échanges commerciaux et culturels intenses, la Renaissance en fait partie. Durant cette période, les liens entre l’Italie et la France étaient alors privilégiés, on ne s’étonne donc pas que le Treintuno traverse les frontières !

La France et ses joueurs se sont bien évidemment réapproprié les codes de ce jeu. Au lieu de réunir 31 points, il a été décidé que seuls 21 points garantissaient la victoire au premier joueur qui les atteindrait. Les règles se sont adaptées à la culture locale, et les grands écrivains de l’époque rejoignent l’engouement en parlant de cette nouvelle mode, tout droit venue de l’Italie des Médicis !

Après le 31 et le 21, ce jeu de cartes traverse l’Atlantique pour changer radicalement

Une nouvelle fois dans l’Histoire, les cultures se mélangent lorsque les Français viennent à la rescousse des Américains lors de la période révolutionnaire. Les jeux voyagent et les règles du 21 changent de nouveau pour correspondre aux joueurs américains. En effet, ceux-ci ont du mal à s’adapter aux standards du 21, alors les casinotiers ont dû redoubler d’imagination pour attirer le chaland.

C’est d’ailleurs pendant une période « promotionnelle » que le blackjack a standardisé son nom et ses règles. En effet, pour rendre le jeu plus intéressant aux yeux des joueurs, il a été décidé que le premier joueur de la table à obtenir un valet de pique et un As gagnerait un jackpot spécial.

Le nom de Blackjack vient donc du valet de pique (blackjack en anglais) qu’il fallait obtenir pour devenir riche. Si aujourd’hui cette règle n’a plus cours, le nom est resté et le jeu est définitivement entré dans le cœur des joueurs du monde entier !